Montreuillon
Logo Montreuillon
Logo Pnrm
Logo Academie du Morvan
Montreuillon
Le Morvan au cœur de l'Europe
Accueil

 

Expression citoyenne

Les habitants de Montreuillon ont la parole

au dela de la rumeur et de la rancoeur ...

ce qu'ils pensent et ce qu'ils disent ... !


 

Remarque préliminaire

En plusieurs occasions, les décisions du Conseil municipal élu en 2014 n'étaient pas approuvées par tous et le seul moyen offert aux habitants de Montreuillon de s'exprimer fut alors la pétition ou l'épreuve de force (terrain Blandin, PLU, noms de rues, aujourd'hui place Jean Séverin).

A chaque fois, le Conseil municipal, sans doute plus par maladresse qu'autre chose, écarta avec intransigeance ou arrogance la contestation ou les propositions, laissant les citoyens concernés dépités et amers.

A Montreuillon, il n'est pas habituel de saisir le tribunal administratif quand une décision déplait, mais la rancune silencieuse demeure et la quiétude du village en est affectée. A terme la population n'a plus confiance en ses élus !

 

Aussi le site http://montreuillon.eu offre la parole aux habitants, aux signataires de pétitions et aux autres, pour inciter à la concertation en supposant que le Conseil municipal aura la sagesse de les écouter et de chercher le consensus.

 

Exemple d'absence de consensus pourtant facile à obtenir :
2017 - Attribution des noms de rues dans le bourg

Les faits

  • Il n'y eut pas d'enquête de voisinage dans le bourg
  • Une pétition fut envoyée à la Mairie, elle fut considérée avec mépris et personne ne sut ce qu'elle contenait.
  • Le conseil municipal n'en tint donc pas compte et ne jugea pas bon de répondre aux signataires. Il imposa seulement sa décision.

 

Il n'y eut aucune réaction si ce n'est le partage de la rancoeur qui sera durable.
Alors qu'il suffisait de raccourcir de quelques centaines de mètres la rue en question et de donner un autre nom à la portion concernée (Montreuillon ne manque pas de "personnages" dont le village peut être fier !).
Il s'agissait pourtant de riverains qui avaient des raisons respectables d'être mécontents !

 

Août 2018 - Aménagement du coeur de village (place Jean Severin)

Contact : Arnaud Vialatte de Pémille

Les faits

  • Il n'y eut pas d'enquête de voisinage
  • Le conseil municipal élabora un projet comprenant, un aménagement du système de gestion des eaux de ruissellement, l'arrachage des arbres et la mise en place d'un parking. Les travaux devaient être confiés à un entrepreneur de Clamecy
  • Une pétition marquant le désaccord des riverains fut envoyée à la Mairie le 1er aout 2018, de même qu'une Lettre de M. de Pémille   (55 Ko) , architecte du patrimoine et habitant de Montreuillon.
  • Une réunion exceptionnelle du CM fut provoquée par le maire le 17 août 2018 (CR séance exceptionnelle du 17.08.2018   (45 Ko) )
    Il fut alors convenu :
    • que M. de Pémille présenterait une contre-proposition le 22 août 2018
    • que le maire et son 1er adjoint feraient étudier et chiffrer les travaux par l'entreprise retenue et organiseraient une présentation publique du projet final retenu avant toute décision du CM.
  • Les engagements de la mairie ne furent pas tenus et la réunion du CM, le 24 septembre 2018 décida purement et simplement de s'en tenir au projet initial (CR du 24.09.2018   (48 Ko) )
  • les riverains contestèrent cette conclusion, firent valoir que l'ordre du jour ne prévoyait pas ce sujet et demandèrent que le CM respecte avant tout ses engagements du 17 août 2018.

 

Les arguments

Les riverains contestent la compétence du conseil municipal concernant l'aménagement du patrimoine et du coeur de village en particulier : aucun de ses membres n'est spécialiste en la matière et il n'a pas pris l'avis de quelqu'un qui le soit !

Ils rappellent que cette place est entourée, en particulier, par l'église St−Jacques, par la maison de Jean Séverin et par la maison historique des Choiseul-Eguilly. Elle ne doit pas être aménagée n'importe comment.

Ils comprennent et acceptent que la gestion des eaux de ruissellement soit refaite étant donné que les apports de goudron successifs étalés sans discernement, ont modifié les circuits existants. De même, que le tilleul "arbre de la liberté" planté à l'occasion du bicentenaire de la révolution soit déplacé et replanté par exemple sur la place de l'Euro et que le deuxième arbre, malade ou mal adapté à cet emplacement, soit supprimé.

Cependant, ils s'opposent à ce que cette petite place soit transformée en "parking" alors que les besoins en stationnement sont anecdotiques tout au long de l'année.
Ils demandent par contre de végétaliser l'endroit et que 3 arbres d'une espèce adaptée (Gingko mâle qui pousse très bien à Montreuillon par exemple ou autre essence) soit plantés sur cette place, là où ils ne risquent pas d'endomager le mur.

Les demandes

 

  • Y a-t-il eu un appel d'offres de bureau d'études techniques et d'entreprises ?
  • Plus de concertation du CM avec les administrés , en général
  • Rédaction plus détaillée des comptes-rendus des CM et diffusion systématique sur le site web
  • Ouverture au public de la Mairie un vendredi ou un lundi sur deux en alternance
  • Aménagement de la place, des réponses claires concernant :
    • L'entreprise de Clamecy : a-t-elle été contactée pour la contre-proposition ?
    • Quelles sont ses réponses : faisabilité, technicité, prix, etc. ?
    • La présentation publique est-elle programmée avant la réunion du CM où l'aménagement de la place sera à l'ordre du jour ?

 

Accueil