Montreuillon
Logo Montreuillon
Logo Pnrm
Logo Academie du Morvan
Montreuillon
Le Morvan au cœur de l'Europe
Daniel Laurent<br />5.12.1926 - 12.9.2013
Daniel Laurent
5.12.1926 - 12.9.2013

 

 

Hommage de la CPU

La Conférence des présidents d'université (CPU) est une association Loi de 1901 qui rassemble les dirigeants exécutifs des universités et établissements d'enseignement supérieur et de recherche afin de porter la voix et les valeurs des universités dans le débat public

"Daniel LAURENT était Président honoraire de l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne et Président de la CPU de 1990 à 1991.

Professeur des universités et praticien hospitalier, il a œuvré tout au long de sa carrière et longtemps après, avec conviction, à la promotion de l'Université française et de ses valeurs.

La CPU lui rend aujourd'hui hommage."

Accueil

 

Histoire

Personnages

Daniel Laurent, Médecin et Chercheur
membre de l'Académie du Morvan

Daniel Laurent (5.12.1926 - 12.9.2013), le médecin, le chercheur, l'Homme


Source : Ambroise Laurent.

Au terme d'un bel été passé à Montreuillon avec son épouse dans la maison qu'il aimait tant, Daniel LAURENT est décédé à Paris le Jeudi 12 septembre 2013. Ses obsèques ont eu lieu le Mercredi 18 septembre à Paris puis à Montreuillon, en présence de près d'une centaine de personnes dont beaucoup d'habitants du village.

Ce sont presque cinquante années de fidélité au village qu'il convient ici de souligner. En 1964, Daniel Laurent avait fait l'acquisition d'une maison dans ce village, retrouvant ainsi la Nièvre où il avait passé lui-même une grande partie de ses vacances dans sa jeunesse.

Cette bâtisse, située au cœur du village, en face de l'église, était en fort mauvais état et menaçait de tomber en ruines. Les premiers travaux constituèrent à clore la maison et à y apporter l'eau courante. Suivirent de longues années de nettoyage, de restauration et d'aménagements à l'intérieur comme à l'extérieur auxquels il participa très activement. Cela lui valu un lumbago et une opération pour remettre son dos en état ! Cette maison a été pour lui, qui était amené à beaucoup voyager du fait de sa vie professionnelle, un point d'ancrage et le lieu privilégié de la vie de famille.

Daniel Laurent s'est pris de passion pour Montreuillon, pour le Morvan mais surtout pour ses habitants avec lesquels il a noué très facilement de nombreuses relations. Très sociable, plutôt jovial, blagueur même, Daniel Laurent entrait très facilement en relation avec les gens qu'il rencontrait.

Il admirait beaucoup tous ceux qui faisaient vivre le village, les artisans, agriculteurs, commerçants et il aimait discuter avec les anciens et ceux qui, vacanciers comme lui, profitaient de la beauté du Morvan en été. Il suivait de près la vie de la commune grâce à son amitié avec les maires successifs depuis Monsieur David jusqu'à Bernard Mouron en passant bien entendu par Serge Millot qui avait demandé à Véronique son épouse de le rejoindre dans son équipe du conseil municipal.

Comme il avait passé avec Véronique beaucoup de temps à restaurer sa maison, il aimait bien l'entretenir en bricolant et jardinant ; mais il aimait surtout en faire faire la visite ! Il accueillait et recevait avec enthousiasme ses visiteurs et se lançait alors avec eux dans des discussions interminables.

Sollicité souvent pour des questions de santé, il n'hésitait jamais à expliquer, conseiller, aider quand il le pouvait. Comme en témoignait un voisin juste après la célébration en l'église Saint-Jacques : "Dimanche dernier, à Montreuillon, je contemplais votre maison et j'ai ressenti un grand vide. Vous m'avez accueilli avec beaucoup de chaleur, et d'affection, à vouloir me faire partager la beauté de la Nièvre et de Montreuillon qui vous tiennent tant à cœur. ... Votre curiosité et votre intérêt pour les personnes et pour les choses m'allaient droit au cœur...Un grand merci pour les moments partagés autour d'un verre ou d'un café".

 

Mais qui était-il donc, ce monsieur dont on a vite appris qu'il était médecin devenu montreuillonnais de cœur ?

Daniel Nicolas Louis LAURENT est né le 5 décembre 1926 à Nancy (Meurthe et Moselle).

Son père André Laurent, originaire de Cosne-sur-Loire, Nièvre, est ingénieur de l'Ecole Centrale. Sa mère Thérèse Simon, se consacre à l'éducation de ses cinq enfants. Elle apprendra elle-même à lire et à écrire à ses deux aînés. Elle est par ailleurs excellente musicienne et en donnera le goût à ses fils.

Daniel n'ira donc à l'école qu'à partir de la neuvième (CE2 actuel). Son cursus scolaire se déroule sans difficultés, d'abord à Nancy puis à Cosne en raison de la guerre. Il terminera ses classes au lycée Condorcet à Paris. Il entame des études en vue de passer les concours des grandes écoles scientifiques. Au cours de la deuxième année, il décide néanmoins de changer d'orientation et prépare le PCB, 1ère année des études de médecine.

Il est interne des hôpitaux de Paris en 1949, Docteur en médecine en 1954, Research Fellow aux États-Unis en 1954-1955. Revenu en France, il gravira tous les échelons des grades hospitaliers et universitaires. Directeur du centre d'Etudes des Techniques Chirurgicales (CNRS) à l'Hôpital Brousssais (1960-1970), il sera nommé biologiste des hôpitaux en 1963.

Il participera aux débuts de l'hôpital Henri Mondor à Créteil et de 1969 à 1993, il sera chef de service des explorations fonctionnelles de cet hôpital. Il dirige aussi l'unité de recherches 138 (INSERM) (1974-1985). Parallèlement il est nommé Professeur à la Faculté de Médecine en 1973.

Il assurera la présidence de l'université Paris-est Créteil de 1986 à 1991 de même que la vice-présidence de la Conférence des présidents d'université (1988-1990). Il en sera le président en 1990 et 1991.

Ses travaux ont porté sur des études en physiologie circulatoire et respiratoire, l'instrumentation biologique et médicale et les organes artificiels et le génie biomédical. Ses études et ses activités professionnelles ont pu connaître des développements à l'étranger aux États-Unis ou en Algérie notamment.

Il a en outre délivré ses conseils et fait partager son expérience auprès de plusieurs organismes et institutions : Agence nationale d'évaluation médicale, Conseil national du Sida, Direction générale de l'Inserm, Conseil de développement du Val de Marne.

Chevalier de la Légion d'Honneur, Officier de l'ordre National du mérite et des Palmes académiques, Daniel Laurent a reçu le prix Leconte de l'Académie des sciences et le prix Ampère de la Société des électriciens et des électroniciens.

Daniel Laurent s'est marié en 1957 avec Véronique Reyre. Ils ont eu quatre enfants : Ambroise né en juillet 1958, Cyrille né en juin 1960, Angélique née en octobre 1963 et Sébastien né en avril 1971. Tous ont passé une bonne partie de leur enfance et de leur adolescence à Montreuillon et ils y reviennent régulièrement avec leurs propres enfants.

Accueillis avec curiosité par les habitants du village, la famille Laurent s'est sentie peu à peu adoptée, grâce en particulier à un proche voisin Antonin Bondat, dit Jean Séverin, enseignant et écrivain, natif du village, qui a exercé l'essentiel de sa vie professionnelle à Pontoise.

En 1989, Daniel Laurent a eu la douleur de perdre son fils Cyrille, pilote de chasse, mort aux commandes de son avion. En ces tragiques circonstances, Daniel Laurent et sa famille ont pu sentir la solidarité et l'affection de tous les habitants de Montreuillon et ont toujours conservé depuis lors envers eux une indéfectible reconnaissance. Cyrille est enterré dans le cimetière de Montreuillon. Daniel Laurent, son père, vient de l'y rejoindre.

Qu'ils y reposent en paix.

 

Ses enfants -19.9.2013

 

Accueil