Montreuillon
Logo Montreuillon
Logo Pnrm
Logo Academie du Morvan
Montreuillon
Le Morvan au cœur de l'Europe

 

Source : Patrice Hennequin, journaliste

Jean Séverin, éducateur, écrivain, homme de foi

Professeur à l'école des oratoriens Saint-Martin de France, Antonin Bondat est né le 21 août 1911 à Montreuillon où il est revenu vivre à sa retraite, en 1980 *. Il est décédé à Talant (Côte-d'Or) le 6 mars 1998.

Homme de foi, ce romancier avait choisi pour pseudonyme Jean Séverin, en référence à l'église Saint-Séverin.

Membre de plusieurs sociétés savantes, il a été responsable de la "Page du Morvan" dans Le Journal du Centre avant de devenir président de l'Académie du Morvan. Il était aussi président de la société d'études d'Avallon.

Pour Anne émery-Dumas, sénatrice, la sortie d'un nouveau numéro des Annales des Pays Nivernais-Morvan est toujours un événement dans la vie culturelle nivernaise. "Belle initiative que de consacrer un ouvrage à cet enseignant, à cet écrivain, à cet homme de foi ... attaché à son Morvan natal ...".

* Jean Séverin était Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'Ordre national du mérite, il avait reçu le Grand prix catholique de littérature (1981) et le Prix spécial du jury de la société des auteurs de Bourgogne (1995).

Mettre en valeur le patrimoine nivernais

>La Camosine œuvre depuis plus de quarante ans pour sauvegarder, restaurer et mettre en valeur le patrimoine nivernais. " Peu de numéros des Annales des Pays Nivernais-Morvan sont consacrés à un écrivain", a fait constater Jean-Louis Balleret, président de la Camosine. "Nous nous souvenons des plus grands, et nous oublions bien souvent de mettre en lumière les écrivains contemporains, moins célèbres, mais néanmoins excellent écrivain. Jean Séverin avait une belle plume".

Dans son discours de bienvenue, Bernard Mouron, maire de Montreuillon, a énuméré les qualités humaines d'Antonin Bondat : "Un homme à la vie intellectuelle intense mais qui était à l'écoute des autres, un humaniste. On avait forcément de l'estime quand on le quittait ..." a dit Bernard Mouron en ajoutant : "Il a passé sa vie à éduquer. Il aimait dire qu'être enseignant c'est instruire, mais aussi éduquer".

Marie-Paule Bondat, la fille de Jean Séverin, a salué la qualité de cet ouvrage consacré à son père. "Je l'ai lu plusieurs fois, soigneusement, et à lire les articles, je peux dire que je retrouve bien mon père ..." a précisé Marie-Paule Bondat." Nous avons confié à Daniel Laurent de collecter des témoignages pouvant contribuer à cet ouvrage consacré à Antonin Bondat", a expliqué Fabrice Cario, directeur de la Camosine. "La tâche n'a pas été simple, a demandé beaucoup de temps pour échanger entre les différents auteurs des articles".

En page 3, Marie-Paule Bondat dresse un portrait de son père. "Les traits de sa personnalité, écrit dans son avant-propos Daniel Laurent, se dégagent successivement, car se trouvent rassemblés : les textes concernant l'enseignant, l'écrivain, le chantre du Morvan, l'homme fidèle à sa foi et à ses ancêtres".

 

 

Accueil