Montreuillon
Logo Montreuillon
Logo Pnrm
Logo Academie du Morvan
Montreuillon
Le Morvan au cœur de l'Europe
La pléchie : un savoir ancestral
La pléchie : un savoir ancestral
Accueil

 

Culture et traditions

La vie du village

La pléchie

La haie plessée en Morvan


 

 

Origines

Si le plessage semble être le terme le plus couramment employé en français, en Morvan on parlera plus volontiers de plécheage, de pléchie ou de piéchage, piéchie et du verbe piécher ! Ailleurs ce sera le plessies (donnant le nom à des villes et des villages)

Traditionnellement, la ferme morvandelle comprenait des parcelles de jardinage (les "ouches"), des champs, des près et parfois, quelques parcelles de forêt. Pour protéger les cultures et les jardins des animaux, alors qu'il n'existait ni les fils barbelés ni les circuits électriques, les paysans fabriquaient des haies vives qui devaient être bien fermées, jusqu'en bas pour arrêter les petits animeaux et suffisamment solide pour resister à la poussée du bétail.

Leurs ancêtres devaient eux se protéger de toute sorte d'individus qui n'avaient aucun respect pour autrui et ils devaient être en mesure de se défendre ou de fuir rapidement et discrètement. Ils avaient inventé un dispositif que jules César comparait à de véritables murs végétaux et qui subsiste encore aujourd'hui : la haie plessée !

César disait d'elles : " ... pour se garantir des pillages dont leurs voisins pouvaient les menacer par des excursions à cheval, ils étaient dans l'habitude de couper de jeunes arbres, de les courber, d'y placer transversalement de nombreuses branches, et d'entremêler le tout d'épine, afin qu'à l'instar d'un mur, ces haies leur servissent de retranchements , à travers lesquels il n'était pas possible ni de pénétrer, ni même de rien voir." (César - La Guerre des Gaules Chapitre XVII - Traduction Th.Berlier 1825. Ed. Parmantier Paris).

Les mémoires de César rapportent une tradition observée dans le Brabant et le Hainaut de l'actuelle Belgique. Cette technique du plessage était en fait utilisée depuis des temps immémoriaux par les celtes en Grande Bretagne et sur le continent.

En Morvan, elle a existé tant que le bocage a été entretenu

La technique du plessage (schéma selon Gerbeau)
La technique du plessage (schéma selon Gerbeau)

La technique du plessage

Les espèces qui se prêtent le mieux au plécheage sont le noisetier et le hêtre très souples. Le charme et le chêne sont aussi interessants pour leur aptitude à cicatriser rapidement.

 

Convivialité
Convivialité
 Une technique qui ne s'improvise pas
Une technique qui ne s'improvise pas
Un travail physique
Un travail physique
Pléchie à Montreuillon<br />Après l'effort ... !
Pléchie à Montreuillon
Après l'effort ... !

 

Vieille haie plessée à Montreuillon
Vieille haie plessée à Montreuillon
Monstre préhistorique ? non, Vieille <br />haie plessée à Glux-en-glenne
Monstre préhistorique ? non, Vieille
haie plessée à Glux-en-glenne
Haie plessée à Glux-en-glenne
Haie plessée à Glux-en-glenne
Haie plessée à Glux-en-glenne<br />simple bordure de propriété
Haie plessée à Glux-en-glenne
simple bordure de propriété

 

Apprendre la technique du piéchage

 

Accueil