Montreuillon
Logo Montreuillon
Logo Pnrm
Logo Academie du Morvan
Montreuillon
Le Morvan au cœur de l'Europe
Montreuillon depuis la rigole
Montreuillon depuis la rigole
Montreuillon, terre d'accueil

Les morvandiaux d'adoption

 

bzhprvidfcatnldgbrbelfraeur

 

Choisir de s'installer à Montreuillon : témoignage d'une Catalane


 

 

La mosquee de Cordou
France-Catalogne

Per part de la meva mare, els meus avantpassats venien de l'Andalusia, una magnífica província d'Espanya rica de cultures molt antigues però també on la vida de cada dia era molt difícil. Les vicissituds de la vida van fer que es traslladaren cap al nord més precisament al port de Port-Vendres situat en territori francès i pertanyent al departament des "Pyrénées orientales".

Aquí, entre Cerbere, Cotlliure i Banyuls, la muntanya submergida dins el mar, lliure un combat aferrissat entre la roca i l'aigua que explota de bellesa a cada onada.

És aquí també que la meva mare va trobar un bell mariner català i que més tard vaig arribar al món. Durant la meva infantesa era una delícia cada matí en obrint la finestra, contemplar sense recança El Mediterrani.

L'any 2002, la meva activitat professional em va portar molt lluny de casa a Antananarivo capital de l'illa de Madagascar. Un bon matí, tot escoltant "Radio France Internationale" vet aquí que el debat portava sobre el nom del centre de la zona euro ; arreu em va sonar donat que el meu company me'n parlava molt sovint. Des del tròpic del "Capricorn" Montreuillon es enviava aquest missatge ; segurament que els "malgaixos" hi haguessin vist un senyal dels avis !!!!!

L'eventualitat d'un possible retorn cap a la "dolça França" ens va seduir sobretot que la meva filla era a punt de néixer.

Lluny de mi la idea d'imaginar d'instal.lar-nos més ençà de Perpinyà i tanmateix aquest mateix any amb el meu amic vam aterrar en terra incògnita anomenada "le Morvan". Vaig descobrir aquest país tot verd guarnit de vaques blanques, vaig respirar l'aire fresc, vaig admirar les seves cases cobertes de lloses i de teules planeres.

Els cosins del meu company acabaven de posar a la venda una meitat de la casa pairal. Després d'un passeig pels carrerons del poble il.luminats pel capvespre, aquest país malgrat l'allunyament del mar i del Pirineu m'havia captivat. La nit mateixa vam decidir comprar la casa.

Els amics catalans venen molt sovint a visitar-nos. Alguns no entenen perquè el meu germà ha enganxat sobre el seu cotxe amb matrícula 66 l'escut de la Bourgogne així com l'adhesiu del "Parc Régional del Morvan".

Però ben remenat, "Charles Le Téméraire" no era pas el besavi de Carles Quint Rei de Les Espanyes ? Doncs finalment, formem part de la mateixa família.

 

La serennité
France

Mes ancêtres du côté maternel venaient d'Andalousie, une province d'Espagne magnifique pétrie de cultures très anciennes, mais aussi où les conditions de vie étaient très dures. Les hasards de la vie les ont conduits à s'installer au "Nord", plus précisément en France, à Port-Vendres sur la Côte Vermeille des Pyrénées-Orientales.

C'est là qu'en plongeant dans la mer, entre Cerbère, Banyuls et Collioure, la montagne a engagé, sous le soleil, un affrontement entre la roche et l'eau qui explose à chaque vague en une apothéose de toute beauté !

C'est là aussi que ma mère a rencontré un beau marin catalan, l'a épousé et où je suis née, là où j'ai passé mon enfance et où chaque matin en ouvrant ma fenêtre je ne me lassais pas d'admirer la Méditerranée.

Plus tard, j'étais en poste à Antananarivo - Madagascar, ce matin de 2002, quand j'ai entendu Radio France Internationale évoquer le nom du centre de la zone Euro et que j'ai eu l'impression d'avoir déjà entendu parler de cet endroit par mon compagnon ! Montreuillon se rappelant à nous sous le tropique du Capricorne, les Malgaches diraient que c'était un signe des ancêtres !

En tout cas, notre fille allait bientôt naître et avec elle l'idée de trouver un endroit où poser notre sac en prévision d'un retour possible dans la douce France, alors on verrait bien !

Moi qui n'aurais jamais imaginé m'installer plus au Nord que Perpignan, j'ai pourtant débarqué cette même année dans le Morvan, en Terra Incognita, flanquée de mon compagnon morvandiau : ses cousins vendaient leur moitié de maison familiale dans le Bourg et j'ai découvert ce pays tout vert, ponctué de vaches blanches, avec son air frais et ses maisons couvertes d'ardoise et de curieuses petites tuiles plates. Nous sommes allés nous promener dans le bourg et le long de la rigole, nous avons regardé le soleil se coucher au travers du taillis de charme : ce n'était pas les Pyrénées, et la mer était loin, mais pourtant j'étais séduite et le soir nous décidions d'acheter la maison.

Depuis, les Catalans viennent nous voir régulièrement et les collègues de mon frère se demandent pourquoi il a collé sur sa voiture immatriculée en 66 le blason de Bourgogne et le logo du Parc Naturel Régional du Morvan ! Mais après tout, Charles le téméraire était bien l'arrière-grand-père de Charles Quint - Roi des Espagnes ? ... alors on reste dans la famille !

 

 

Accueil