Montreuillon
Montreuillon, un village millénaire au cœur de l'Europe
Logo Montreuillon

 

Accueil

 

Montreuillon-culturel - (https://montreuillon.eu)

Écologie - Développement durable

Agroécologie

II - Un pacte vert pour l'Europe (The Green Deal)

Exploiter toutes les ressources de la nature pour un développement économique, inclusif et écologique


 

"Les mauvaises herbes n'existent pas, ce sont seulement des plantes que l'on ne connait pas"
   Lucien Seguy

 

Bouton fermer

    Glossaire : vocabulaire de l'agroécologie

    Première partie : Le pacte vert pour l'Europe

  • Green Deal : Pacte vert pour l'Europe
  • Objectif 55 : réduction des émissions de GES de l'UE d'au moins 55% d'ici 2030
  • GES : Gaz à effet de serre
  • 3 piliers de l'agroécologie : Economie, social (inclusif) et écologique
  • SDG : Sustainable Development goal (vf. Objectifs du développement durable)
  • ODD : Objectifs du développement durable

    Deuxième partie : Transition agroécologique

  • plantes de couverture : plantes associées à la culture principale
  • plantes de service : plantes de couverture
  • BRF : Bois raméaux fragmentés
  • Semis directs : Semis sans labour préalable
  • no till : ou no tillage, sans labour
  • rotation culturale : succession de culture destinnée à reconstituer une microflore/une microfaune et une texture/structure du sol favorable à la culture principale à venir
  • potentiel redox : aptitude pour un système à capter des électrons, l'oxydant ou à céder des électrons, le réducteur . Rappelons que les électrons ont une charge négative d'où le nom !
Bouton fermer
Bouton fermer
Bouton fermer
Bouton fermer
Bouton fermer
Bouton fermer
Bouton fermer

Christian Epin

Né à Paris en 1954, Christian Epin, Docteur en Histoire moderne et contemporaine est un amoureux du Morvan. Il est propriétaire d'une résidence à Montreuillon.

Il a en 1989 écrit un livre intitulé "Montreuillon, la durée et l'instant"- Edition Parimage, constituant l'Histoire très complète de ce village.

Ses recherches, en particulier celles ayant abouti à la localisation de la bataille de 1475 permettent de rapprocher de la réalité certains aspects légendaires d'une tradition orale ancestrale.

Aujourd'hui Secrétaire général de l'Académie du Morvan il prépare une biographie sur le Duc de Praslin (1712-1785) Chatelain de Chassy (commune de Montreuillon) et Ministre de Louis XVI.

glossaire de l'agroécologie

 

 

 

Les objectifs du développement durable de l'ONU (ODD)
(Sustainable Development Goals - SDG)

1

Une vision holistique des projets

En septembre 2015 les objectifs arrêtés lors du sommet de Rio ont été adoptés par l'Assemblée génerale de l'ONU avec l'agenda 2030 de Développement durable.

Les objectifs furent déclinés en sous-objectifs, des méthodes définies et des projets sont nés dans ce schéma.

L'idée est de former à terme un plan d'action général et cohérent pour lutter contre la pauvreté et remettre la planête en état

Aujourd'hui tous les acteurs du développement se réfèrent à cette liste et définissent leur action selon les trois dimensions holistiques2 : économique, sociale et écologique.

 

Le Pacte vert pour l'Europe (Green Deal)

Les ODD font partie des orientations politiques de la Commission. Selon Bruxelles, la mise en oeuvre intégrale du programme défini par l'ONU est essentielle pour préparer le monde aux chocs futurs liés en particulier à la double transition écologique et numérique.

Actuellement tout montage de projets doit faire référence aux ODD correspondants

Les 17 ODD sont repris en 6 grands domaines comme indiqué ci-contre.

Ainsi, le Pacte vert pour l'Europe (European Green Deal) se réfère aux ODD 2, 3, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, et 15

Les initiatives comprises dans le Pacte vert sont :

  • l'ajustement à l'objectif 55 (réduction des émissions nettes d'au moins 55%). Il s'agit d'aligner la législation de l'UE sur les objectifs climatiques.
  • l'adaptation au changement climatique
  • le rétablissement de la biodiversité de l'Europe d'ici 2030
  • l'adoption d'une stratégie "de la ferme à la table"
  • favorisant les industries jouant un role d'accélérateur et catalyseur du changement, de l'innovation et de la croissance.
  • mesures en faveur de l'économie circulaire
  • une transition juste (90 milliards d'Euro)
  • de l'énergie propre, abordable et sûre
  • durabilité dans le domaine des produits chimiques
  • une stratégie pour les forêts et importations de produits ne contribuant pas à la déforestation (3 milliards d'arbres supplémentaires d'ici 2030)

Le 12 et 13 décembre 2019, le Conseil européen (Chefs d'Etats) a validé les propositions de la Commission visant à rendre l'UE neutre pour le climat d'ici à 2050 conformément à l'accord de Paris. Il a demandé au Conseil de l'Union européenne (Ministres) de faire avancer les travaux.

Dans ses conclusions il a précisé que : " toutes les législations et politiques pertinentes de l'UE doivent être compatibles avec la réalisation de l'objectif de neutralité climatique et y contribuer, tout en respectant des conditions équitables. "

L'Europe est donc prête à soutenir les projets agricoles dans la mesure où ils respectent les conditions écologiques définies dans le Green Deal c'est à dire l'agroécologie au sens large : des pratiques agronomique respectant la biodiversité, la faune et la flore mais aussi des spéculations compétitives ayant, une valeur économiques, adaptées à l'environnement et inclusives.

 

France 2030 - La France aussi !

Après la "révolution verte", puis la "révolution doublement verte" qui concernait essentiellement les agriculteurs et les chercheurs, une troisième phase est maintenent initiée.

Elle est devenue indispensable avec les prises de consciences concernant l'effet de serre et les changements climatique.

Aujourd'hui, les politiques, les planificateurs économiques prennent à leur compte la nécessité de faire une révolution agricole et alimentaire s'appuyant sur l'agroécologie.

En France c'est le plan France 2030 pour lequel une première phase est soutenue par 2,3 milliards d'euros prévus pour investir dans une alimentation saine, durable et traçable

.

Les grands objectifs du projet France 2030

Source : Ministère de l'agriculture
  • Accélérer les transitions agroécologique et alimentaire par la diffusion de l’innovation
  • Garantir la souveraineté alimentaire en renforçant la résilience des filières et en valorisant le potentiel de la bioéconomie
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et restaurer la biodiversité, assurer la résilience des forêts pour renforcer leur rôle de puits de carbone
  • Structurer les filières agricoles et alimentaires ainsi que la filière forêt-bois dans les territoires
  • Mieux comprendre les liens entre alimentation et santé afin de promouvoir des comportements alimentaires vertueux

 

Conclusions

L'Union Européenne a donc repris à son compte les initiatives de l'ONU et mis en place une politique résolument adaptée aux problèmes climatiques actuels en particulier :

la transition energétique, la restauration de la biodiversité, la mise en place de techniques agricoles respectueuses de l'environnement, prise en compte de l'économie, de l'inclusion et de l'écologie.

Evidemment, les bonnes intentions ne suffisent pas et il importe que ces résolutions se traduisent sur le terrain.

Mais est‑ce un mal pour un bien, les agriculteurs ont de plus en plus de mal à trouver des successeurs pour reprendre les exploitations :

  • La production à tout prix impliquait l'achat de matériel sur‑dimensionné et très couteux qui les a ruiné.
  • l'usage d'engrais et de pesticides dépassait largement les nécessités d'une agriculture raisonnée ce qui a abouti à la stérilisation des sols et la destruction de la diversité biologique
  • Ces pratiques, ils les ont souvent payées de leur santé voire de leur vie.

Si leurs enfants se tournent aujuourd'hui vers d'autres métiers en voyant ce qu'ils ont vécu, ont ils tort ?

Il importe donc d'adopter dès maintenant d'autres méthodes, de viser d'autres objectifs en considérant que les demandes de la population sont de plus en plus exigeantes.

Les chercheurs qui travaillent sur ces sujets depuis un demi-siècle0 savent que l'agroécologie apporte des réponses adaptées et si l'on considère l'enthousiasme des étudiants des lycées agricoles et des écoles d'agronomie, il est certain que les jeunes sont prêts à leur emboiter le pas !

 

haut

 

 

Michel Partiot Académie du Morvan ‑  décembre 2022

 

Remerciements

  • Un grand merci à Marie-Hélène Dabat, Docteur en Economie, Économiste au Cirad, Chef de projet et Directeur scientifique pour Agrinatura et la Commission européenne. Ses grandes connaissances en économie de l'environnement, et ses conseils ont été précieux.

Bibliographie

Documentation numérique

Notes

  1. ODD et STG : Les "Objectifs du Développement Durable" et en anglais "The Sustainable Development Goals" sont des objectifs définis en 2015 par l'ONU comme devant être atteints en 2030. Ils visent à lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de la planête. Il appartient pour cela à tous les pays d'adapter leurs lois et leurs usages à cet effet. L'Union Européenne a ainsi défini un "pacte vert pour l'Europe" (The Green Deal) qui traduit en actions concrètes les moyens d'y parvenir. Actuellement la majorité des projets européens doivent indiquer à quels ODD (STG) ils sont liés pour être financés.
  2. Une approche holistique : Selon Emile Durkeim, il s'agit de prendre en compte l'être humain dans sa globalité, ses dimensions physique, mentale, émotionnelle, familiale, sociale, culturelle, spirituelle.
  3. Olivier de Serres (1539 - 1619) : considéré comme le père de l'agronomie. Il fut le premier à travailler à la rotation des culture et comprendre pourquoi, le remplacement de la vaine pature par des cultures fourragères était préférable. Il promut de nouvelles cultures (le maïs, le houblon, la betterave, , la garance, le safran, le coton, les agrumes, le tabac, la tulippe et riz et la pomme de terre, ...)
  4. agroécologie : Le terme a été publié pour la première fois en 1928 par un agronome américain Basil Bensin. Le concept a évolué ensuite dans les années 1960, 1970 et 1980 pour être réellement étudié dans un système global à partir des années 1990 (agricole, agronomique, économique, environnemental, sociale et sociétaire)

 

 

 

Accueil