Montreuillon
Montreuillon, un village millénaire au cœur de l'Europe
Logo Montreuillon

 

Accueil

 

Écologie - développement durable

Le changement climatique

Conséquences en Morvan

Effet de serre, transition énergétique, recyclage ...


 

Bouton fermer

Tri-recyclage : sigles et jargon

 

  • BPC : Biphényles polychlorés
  • BPA : Bisphénol A
  • C10-C50 : hydrocarbures pétroliers
  • CAV : Centres d'apport volontaire
  • COHA :Composés organiques halogénés adsorbables
  • COV : Composés organiques volatiles
  • CSR : Combustible solide de récupération
  • DBO : demande biochimique en oxygène
  • DBO5 : demande biochimique en oxygène en 5 jours
  • DCO : demande chimique en oxygène
  • D3E : ou DEEE - Déchets d'équipement électrique et électronique
  • FCR : Fibres cellulosiques de recyclage :
  • GNC : Gaz naturel comprimé
  • GNL : Gaz naturel liquéfié
  • GNV : Gaz naturel pour véhicule (méthane)
  • HAP : Hydrocarbure aromatiques polycycliques
  • LET : Lieu d'enfouissement technique
  • MES : Matière en suspension
  • OMR : Ordure ménagère Résiduelle
  • PAV : Points d'apport volontaire
  • PCR : Plastique recyclé (post-consumer recycle)
  • PCM : Pâte chimico-mécanique
  • PCTM : pâte chimico-thermomécaniques
  • PMM : Pâte mécanique sur meule
  • PMR : Pâte mécanique de raffineur
  • PTM : Pâte thermomécanique
  • PMC : Emballages plastiques, métalliques, cartons (boissons)
  • REFIOM : Résidus de fumées d'incinération
  • TMB : Traitement mécano biologique

 

Catégories de plastiques

  • 1-PET : polytéréphtalate d'éthylène
  • 2-PEHD : polyéthylène haute densité
  • 3-PVC : chloroéthène/polychlorure de vinyle
  • 4-PEBD : polyéthylène basse densité
  • 5-PP : polypropylène
  • 6-PS : polystyrènes expansés
  • 7-PC et autres : polycarbonate et autres types de plastiques
Bouton fermer

    Glossaire : vocabulaire du changement climatique

  • BECSC : bioénergie avec captage et stockage du CO2
  • CF3-SF5 : pentafluorure de soufre trifluorométhyle (halocarbure)
  • CF4 : tétrafluorure de carbone (halocarbure)
  • CFC : chlorofluorocarbure (halocarbure)
  • CO2 : dioxyde de carbone - gaz carbonique
  • CSC : captage et stockage du CO2
  • EnR : énergies renouvelable
  • GES : gaz à effet de serre
  • GtéquCO2 : gigatonnes équivalent CO2
  • GIEC-IPCC : Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat
  • HFC : hydrofluorocarbure (halocarbure)
  • HCFC-22 : fréon - hydrofluorocarbure (halocarbure)
  • IPCC : Intergovernmental Panel on Climate Change (en francais GIEC)
  • IR : rayonnement infra-rouge
  • N2O : protoxyde d'azote ou oxyde nitreux
  • NH4 : méthane
  • O3 : ozone
  • PFC : perfluocarbures
  • PNUE : Programme des Nations Unies pour l'environnement
  • PRG : Potentiel de réchauffement global (GWP en anglais)
  • PRG100 : Potentiel de réchauffement global dans 100 ans
  • SACO : substances qui appauvrissent la couche d'ozone
  • SF6 : hexafluorure de soufre (halocarbure)
  • UV : rayonnement ultra-violet

 

Les changements climatiques

Il est surprenant de constater qu'il soit demandé aux habitants du Morvan de trier leur déchets, de les composter, etc. sans qu'une campagne de sensibilisation active leur ait expliqué pourquoi il était important qu'ils le fassent.

Bien sûr, tous ont entendu parler de l'"effet de serre", mais peu ont compris ce signifait la "transition énergétique" et encore moins de Morvandiaux sont persuadés que chacun à son niveau avait un rôle à jouer.

Et pourtant, tous souhaitent évidemment léguer à leurs enfants un environnement sain sans pour cela revenir à l'âge de pierre concernant le développement de leur civilisation !

 

L'effet de serre et la transition énergétique

Tout le monde à la campagne sait que pour conserver des plantes fragiles pendant l'hiver, la solution la plus simple est de les mettre en serre (ou dans un tunnel, qui fonctionne selon les même principes).

Le moindre rayon de soleil est capté, la chaleur s'accumule à l'intérieur et l'été tout est ouvert pour laisser refroidir le dispositif.

Au niveau planétaire il est impossible d'aérer. Plus il y a de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, plus le confinement est important et plus le réchauffement augmente.

Quelle est donc la solution ? Tout faire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), en particulier remplacer le plus possible les sources d'énergie polluantes par d'autres qui le sont moins.

Les scientifiques ne sont pas unanimes quant aux strategies proposées, mais les principes restent les même : il faut réduire voire supprimer tout ce qui consomme abusivement des énergies fossiles et réduire les émissions de GES.

Les possibilités sont nombreuses : l'obsolescence programmée doit être combattue et les consommateurs ont un grand rôle à jouer par leurs achats ciblés (faut il absolument changer son smartphone chaque année et jeter l'ancien ? etc.).

Après la deuxième guerre mondiale, les Etats‑unis ont tellement mécanisé leur agriculture et utilisé d'engrais chimiques qu'ils étaient en sur‑production agricole. Ils ont mis en place une stratégie d'exportation pour écouler leur surplus de biomasse en Europe. Aujourd'hui le Brésil fait la même chose avec le Soja. Si ces productions à prix bradés n'étaient pas achetées ces pays seraient plus attentifs à ne plus gacher de l'énergie

Et si la production agricole choisissait avant tout la qualité ? en développant l'agroécologie, en réduisant drastiquement les engrais chimiques (moins de N2O) et en pratiquant le zéro‑labour (un sol labouré ne réfléchit pas les IR de la même façon qu'un autre recouvert de végétation, en réduisant l'élevage (moins de NH4). Le vin de Bourgogne est il moins bon quand les vignes sont désherbées mécaniquement plutôt qu'avec des herbicides ?

Concernant l'industrie et le transport, n'est il pas possible de réduire les déplacements inutiles (moins de pétrole) et en remplaçer le charbon et le gaz naturel par des énergies non-carbonnées (moins de CO2 émis) pour produire de l'électricité.

Ce n'est pas de la décroissance mais seulement une production et une consommation raisonnées et responsables vis à vis des générations futures. Evidemment tout cela demande beaucoup d'efforts et de capacités de dialogue et d'adaptation pour changer les mentalités : derrière ces réformes il y a des hommes et des femmes qui doivent travailler pour vivre ! Mais si ce n'est pas fait cela se traduira par des inondations, des déserts, des migrations et certainement des guerres.

Par ailleurs la biodiversité est une assurance quant à la capacité d'adaptation de la nature à de nouvelles conditions environnementale. Il faut donc préférer la replantation des haies au fil barbelé et du tailli‑sous‑futaie de feuillus aux peuplements purs en conifères.

Enfin, remplacer les prairies en friche par de la forêt pour récupérer le plus possible de CO2 de l'atmosphère. Ca ne suffira pas pour enlever tout le gaz carbonique de l'atmosphère, mais ça donnera du temps à la science pour trouver de nouveaux procédés.

 

 → L'effet de serre  …

 

 → La transition énergétique  …

 

Le recyclage à Montreuillon

La valse hebdomadaire des sacs roses ou jaunes, et des biodégradables (ceux qu'il faut doubler pour éviter qu'il se déchirent), rythme la vie à Montreuillon !

Mais croire que les habitants du village sont parfaitement conscients de l'importance du tri et du recyclage pour la sauvegarde de la planête est une utopie !

Il est vrai aussi que les sociétés gérant la collecte sélective ne délivrent pas un message clair et pédagogique en ce sens : accent mis sur ce qui était interdit plutôt qu'une explication positive argumentée, menaces de contraventions pour les usagers qui se tromperaient dans leur tri, etc.

A Montreuillon par exemple, "la poubelle normale, rose" (OMR) est triée pour être la plus légère possible lors du dépot en décharge et moins coûter à la Communauté de commune ! Mais cela entraine des dépots sauvages, de la saleté dans le village et des frais importants de reprise des tris par le personnel municipal. Et comme ces sacs sont destinés à l'enfouissement tous les plastiques non recyclés deviendront autant de microfibres reprises dans les nappes phréatiques et le sang des générations futures !

Dans le même temps certaines Communautés de communes dynamiques, supprimaient la taxe sur la gestion des déchets ménagers, instauraient une taxe minime pour le ramassage trié en compensation d'une collecte payante, au poids du non-trié : la conséquence immédiate fut une amélioration du tri et une réduction importante de "la poubelle normale" (OMR)13 !

Heureusement les comportements des uns et des autres s'améliorent et ces pages ont l'ambition de répondre à la question : trier, pourquoi ? Elles sont consacrées au recyclage, c'est à dire à ce qu'il advient des déchets qui sont confiés aux sacs et conteneurs spécialisés, pour que tous agissent en connaissance de cause.

 

 → Le recyclage  …

 

Michel Partiot Académie du Morvan ‑  février 2022

 

haut

 

Contacts

Courriel

 

Adresse
postale

Site montreuillon.eu
Mairie - Le Bourg
58800 Montreuillon
France

 

Téléphone
Télécopie
Informatique

+33 (0)386847241
+33 (0)386847813
Webmaster

 

 

Accueil